Derrière la porte

Un projet artistique porté par les élèves ULIS du collège Marcelle Pardé visible jusqu’au 23 juin au 1204.

En lien avec l’exposition temporaire Portes, l’art du passage, les élèves du dispositif ULIS du collège Marcelle Pardé et leur enseignante-coordonnatrice, Lætitia Lambert, se sont impliqués dans un projet d’éducation artistique et culturelle tout au long du printemps 2024.

Cette action s’est articulée autour de plusieurs temps forts : l’étude de l’œuvre de Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles, et la découverte de l’exposition Portes, l’art du passage, évidemment. Deux après-midis ont été consacrées à des rencontres avec le photographe dijonnais Édouard Barra, missionné par Dijon, Ville d’art et d’histoire pour enrichir l’exposition d’un volet artistique. À son contact, les élèves ont pu s’exercer à la pratique photographique en s’appuyant sur la thématique de la porte et de ce qu’elle dissimule. Développant leur imaginaire et mêlant la photographie à la production de dessins ou d’écrits, les élèves ont réalisé des œuvres sensibles et poétiques qui invitent à s’émanciper du réel.

Ce mardi 19 juin, à l’occasion de la fête de l’EAC, un temps de présentation leur a permis de présenter leurs créations et d’échanger autour de leurs expériences dans le cadre de cette opération.

Les élèves exposent les travaux réalisés lors du projet Derrière la porte, à l’atelier du 1204 jusqu’au 23 juin 2024 dans la continuité de l’exposition Portes, l’art du passage.

Revenir en haut de page