Restauration de la porte de l'hôtel de Vogüe

 

L’hôtel de Vogüé, remarquable exemple d'hôtel particulier dijonnais situé rue de la chouette, fut construit pour Etienne Bouhier, magistrat au Parlement de 1607 à 1635 et grand amateur d’art.

La construction du mur de clôture sur rue et du portique attenant a été entreprise en 1615-1616. Sa porte présente en partie supérieure une riche décoration sculptée, en dialogue avec la décoration architecturale : "choux bourguignons", guirlande et rinceaux végétaux ou encore trophées militaires.

 

 

La porte avant et après restauration / Photo : Ville de Dijon et L. Cessin

 

L'ensemble a été déposé le 31 janvier 2017 et a été reposé le 1er mars 2017.

Cette action s’inscrit au sein d’une grande campagne de restauration et de remise en peinture des portes les plus abîmées du centre historique. Cette intervention contribue activement à la mise en valeur du secteur sauvegardé, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, au titre des Climats du vignoble de Bourgogne.