Le label "Ville d'art et d'histoire"

En 2008, la Ville de Dijon a reçu le label "Ville d'art et d'histoire", attribué par le ministère de la Culture et de la communication. Ce label qualifie des territoires qui, conscients des enjeux que représente l'appropriation de leur architecture et de leur patrimoine par les habitants, s'engagent dans une démarche active de connaissance, de conservation, de médiation et de soutien à la qualité architecturale et au cadre de vie.

 

 

Un patrimoine élargi

Le terme de patrimoine est entendu dans son acception la plus large, puisqu'il concerne aussi bien l'ensemble du patrimoine bâti de la ville que les patrimoines naturels, industriels ou immatériels comme la mémoire des habitants. Il intègre donc dans la démarche tous les éléments qui contribuent à l'identité d'une ville riche de son passé et forte de son dynamisme.

 

La convention "Ville d'art et d'histoire"

Cette démarche volontaire s'est traduit par la signature d'une convention "Ville d'art et d'histoire" élaborée dans une concertation étroite entre le ministère de la Culture et de la Communication et la Ville. Elle définit les objectifs du label au sein de la politique menée par la ville pour une durée de 10 ans. Elle engage la ville à recourir à des professionnels qualifiés et à concevoir un Centre d'interprétation du territoire.

Le label "Ville d'art et d'histoire" repose sur un dispositif transversal à l'action du territoire pour mieux accompagner les décideurs et les agents publics, mais aussi l'ensemble des acteurs locaux qui participent à la valorisation du patrimoine et à l'élaboration du cadre de vie. Il concerne de nombreux domaines de compétences comme l'action culturelle, l'action éducative, l'habitat, l'urbanisme et les services techniques, le développement durable, le tourisme, etc... s'inscrivant ainsi dans un projet global de territoire.

Les "Villes et Pays d'art et d'histoire" constituent en outre un réseau national permettant l'échange des expériences les plus innovantes.

 

 

Liens