Un colloque sur le sculpteur dijonnais Jean Dubois.

L'association Dijon Histoire et Patrimoine organise à l'hôtel Despringles, les 23 et 24 novembre, un colloque consacré au sculpteur et architecte dijonnais, Jean Dubois (1625-1694). 

 

Une quinzaine de spécialistes évoqueront les méthodes de travail de l’artiste, dont l’atelier permettait de répondre aux commandes d’une importante clientèle constituée par des notables, des ordres religieux ou la commune de Dijon. Son œuvre en Bourgogne sera présentée : sculptures, décoration d’intérieur, collection des dessins conservés au Musée des Beaux-Arts de Dijon.

 

Compte tenu du nombre limité de places offertes par la salle des Actes de l’hôtel Despringles (51 rue Monge), il est indispensable de s’inscrire au colloque, ainsi qu’à la promenade-découverte des œuvres de Jean Dubois organisée le samedi 24 novembre à partir de 14h30 depuis l’hôtel Despringles (par courrier adressé à ADHP, 52 rue Chaudronnerie, 21000 Dijon).

 

Téléchargez le programme via le lien suivant : Colloque Jean Dubois

Portrait du sculpteur dijonnais Jean Dubois

Gabriel Revel

Peinture à l'huile sur toile,

17e siècle

 

"Né à Dijon le 20 octobre 1625, Dubois fut à la fois sculpteur et architecte. Appelé à Paris par Achille de Harlay, intendant de Bourgogne, en 1688, pour sculpter le buste du chancelier Louis Boucherat, il négligea les offres de ce dernier, très satisfait de son travail, et revint en Bourgogne. Riches et puissants, les parlementaires dijonnais lui permettaient en effet de donner libre cours à son talent, sans qu'il eût à subir la concurrence âpre et les cabales qui, souvent, assombrissaient la vie des meilleurs artistes parisiens."

Dominique Brême "Visages du Grand Siècle. Le portrait français sous le règne de Louis XIV. 1660 - 1715", 1997-1998

 

Inv CA 451 © Musée des Beaux-Arts de Dijon/François Jay

Cheminée avec Louis XIV en tenue de sacre

Jean Dubois

Dessin

17e siècle, seconde moitié

 

Auteur de nombreux projets architecturaux, Dubois conçoit la décoration de plusieurs hôtels et édifices religieux, se chargeant autant de l'architecture extérieure, façade d'églises, portails, pavillons et portiques pour des demeures particulières, que de la décoration intérieure, boiseries, cheminées (salons d'apparat du palais des États de Bourgogne et salon de l'Hôtel de Vogüé).

 

Inv 2016-1-1 © Musée des Beaux-Arts de Dijon/François Jay

Autel

Jean Dubois

1675-1678

 

Cet autel à baldaquin, en marbre noir, calcaire oolithique rose de Bourgogne et bronze doré, a été conçu par Jean Dubois, pour l'église du premier monastère de la Visitation à Dijon situé dans l'actuel rue de la Préfecture. L'église ayant été détruite sous la Révolution, l'autel fut installé dans le choeur de la cathédrale Saint-Bénigne (à la place de l'orgue) en 1795 puis enlevé en 1804 et transporté dans la chapelle Sainte-Anne, actuel Musée d'Art Sacré.  

           
Inv 950.1.12 © Musée de la Vie bourguignonne - Perrin de Puycousin