Chemins de mémoire

Le 11 septembre 2019 marque le 75e anniversaire de la Libération de Dijon. À cette occasion est lancé un parcours mémoriel Chemins de mémoire, permettant aux Dijonnais et aux touristes de s’approprier les traces et souvenirs laissés par les conflits militaires depuis la guerre de 1870 jusqu'aux conflits du 20e siècle.

 

 

 

Une ville de l'arrière

Si Dijon a été épargnée par les destructions massives provoquées par les guerres des 19e et 20e siècles, elle a cependant pleinement pris part aux efforts imposés par ces conflits : mobilisation des hommes et des forces économiques, occupation du territoire… Et même si certains lieux et de nombreux monuments commémoratifs évoquent ces épisodes, ils demeurent peu connus. Pour en conserver la mémoire et détailler l'histoire de chaque site, le parcours Chemins de mémoire se décline en deux outils : une brochure et une carte interactive.

 

La brochure

Elle propose une sélection de vingt sites à découvrir sur le territoire dijonnais. La rue Jeannin, la caserne Heudelet, le lycée Carnot, le mémorial des fusillés ou l'église Sainte-Anne ont tous été marqués par ces conflits et cette brochure sepenche sur ces histoires. 

En français et en anglais, la brochure est disponible à l’office de tourisme de Dijon métropole, au bureau d'accueil de l'hôtel de ville et directement en téléchargement via ce lien.

 

La carte interactive

La carte interactive prolonge naturellement la brochure en complétant les points présents par la présentation d'une centaine de plaques et monuments, la majorité de ceux recensés jusqu'à présent. Elle revient également sur le déroulementsur le territoire dijonnais d'une partie de ces conflits.